Comment assurer son allaitement maternel exclusif malgré la reprise du travail?

C’est un conseil que reçoivent toutes les mamans qui en ont la possibilité : allaiter exclusivement son bébé au lait maternel jusqu’à au moins six mois. On ne s’interroge même plus sur l’énorme richesse du lait qui coule du sein maternel de la nouvelle maman, depuis le colostrum ayant coulé les premiers jours après l’accouchement. Plusieurs mamans n’hésitent donc pas à servir bébé à chaque qu’il en a besoin, mais lorsqu’il faut recommencer avec l’activité professionnelle les habitudes changent. Certaines en profitent pour débuter l’allaitement mixte, pour ne pas priver de lait vu ses horaires de travail. Seulement, il existe un moyen simple pour vous maman de continuer à nourrir bébé de votre précieux lait malgré votre absence : c’est le tire-lait. Comme vous le verrez sur le site tirelait.fr , il existe plusieurs types de tire-lait et c’est à vous de faire le bon choix.

Un tire-lait, et l’allaitement maternel peuvent continuer

On préconise tout ce qu’il y a de naturel surtout pendant les premiers mois de vie de bébé, raison pour laquelle le tire-lait tombe à pic pour toutes les mamans obligées de chercher à travailler rapidement pour joindre les deux bouts ou celles dont le congé de maternité tire à sa fin. Pour nourri votre bébé dans les meilleures conditions, vous devez non seulement acheter un tire-lait de qualité, mais aussi faire le bon choix entre un tire-lait manuel et électrique. Le premier type est proposé à un prix plus accessible, mais nécessite beaucoup de temps, car la maman doit appuyer de façon répétitive la poignée pour faire sortir le lait. Le tire-lait électrique qui peut avoir une double pompe est quant à lui plus cher, mais beaucoup plus pratique. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que le tire-lait s’active et que vous ayez un biberon plein en peu de temps. Dans tous les cas, l’on conseille le tire-lait électrique pour des naissances multiples œuvres utilisation très régulière, mais le choix vous revient.