Diversification alimentaire chez l’enfant

Que vous ayez choisi l’allaitement ou la prise de biberon, la nourriture des premiers mois chez le nourrisson est très peu diversifiée, car elle est constituée à 100 % de lait. C’est à partir des 4ᵉ mois que les pédiatres recommandent l’ajout progressif de différents aliments sous forme de purée et de compotes. Ne pouvant encore faire usage de ses propres dents et n’ayant pas découvert l’importance de la mastication, votre bébé va découvrir peu à peu des goûts différents par une alimentation exclusivement liquide. La diversification alimentaire se fait pas à pas, dans un premier temps sont introduits les fruits et légumes pour leurs vertus vitaminiques et nutritives, puis petit à petit la viande et le poisson. Afin de préparer ces aliments, il vous faudra vous équiper d’un robot cuiseur pour préserver et garder les vitamines de chaque aliment et apporter une texture agréable en bouche pour votre bébé. Mais difficile de faire un choix, le marché recèle de nombreux modèles avec des fonctionnalités et design bien différents les uns des autres. Vous pourrez trouver plus d’information sur le site spécialisé https://www.mixeur-cuiseur-bebe.fr, vous proposant un comparatif des meilleurs modèles du marché. Issu de différents tests auprès d’une communauté de parents, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour votre choix.

Les différentes étapes et recettes pour une diversification alimentaire réussie

Afin de ne pas perturber le transit intestinal et d’éviter les coliques douloureuses, il est important d’y aller par étape dans la diversification alimentaire. Pour votre premier essai, vous devrez choisir des légumes et fruits peu fort en goût, avec une petite sucrée telle que la carotte, la pomme ou encore la poire. Il est fort possible que vos premiers essais se soldent par un échec, laissez le temps à votre enfant d’appréhender la nouveauté, restez calme et persévérant. Vous pouvez dans un premier temps utiliser l’eau de cuisson de vos légumes et les incorporez dans le biberon pour une première découverte du goût, puis opter pour une consistance plus épaisse avec de la soupe. Il vous faudra, inclure l’utilisation d’une cuillère petit à petit dans les étapes pour pouvoir anticiper les futures étapes. Côté fruit, les compotes sont idéales pour les débuts, car elles sont sucrées et douces au goût, vous pourrez donc la lui donner après  le biberon au goûter.

À partir de 7 mois, vous pourrez commencer à intégrer dans l’alimentation des protéines animales sous forme mixée pour faciliter l’ingestion.